Fermer
1er portail immobilier du viager
Retour à tous les articles

Revente du bien en viager


Revente viager

Vous pouvez revendre un bien acheté en viager à condition que cela n’impacte pas le crédirentier. En effet, la vente doit respecter les conditions indiquées dans le contrat de viager, notamment de versement de la rente viagère.

Trois possibilités s’offrent alors à vous :


Vous conservez à votre charge le versement de la rente


Ainsi vous percevez, de votre acquéreur, un capital vous permettant d’honorer la rente viagère. Quel que soit le montant de ce capital et la durée de vie du senior qui occupe le logement, votre engagement reste ferme. A noter, il faudra penser à faire une main levée d’hypothèque et du privilège du vendeur afin de la reporter sur un autre bien.


Votre acquéreur décide de prendre en charge le versement de la rente viagère


Dans ce cas de figure plus usuel, votre crédirentier supporte le risque d’insolvabilité de votre acquéreur. Une assurance peut avoir été prévue au moment de la signature du contrat de viager afin de protéger le crédirentier au cas où vous revendriez le logement.

De plus, le crédirentier peut choisir d’accepter ou de refuser la substitution de son débirentier. En cas de refus, vous êtes responsable du versement ou non de la rente. Votre crédirentier peut se retourner contre vous si votre acquéreur ne lui verse pas la rente prévue dans le contrat de viager initial.


Un tiers (compagnie d’assurance ou organisme financier) s’engage à verser la rente viagère


On parle dans ce cas de « rachat de la rente ». Vous versez un capital à votre assureur qui s’engage à verser la rente viagère à votre crédirentier. Attention, cela n’est possible que si vous l’avez prévu et indiqué dans le contrat de viager.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux

         



Suggestion d'articles

Revente viager

Jouissance des lieux et impôts

Si vous achetez un bien en viager occupé, la répartition des charges se fait d’un commun accord entre les deux parties. En général, le débirentier ne bénéficiant pas du droit d’usage et d’habitation du bien, assume alors les...


Lire l'article entier
Revente viager

Rente viagère et l\'obligation de déclaration

Bien que les rentes viagères ne présentent pas d’avantages fiscaux pour les débirentiers, ces derniers doivent déclarer chaque année les arrérages versés à la personne âgée qui lui a cédé son bien immobilier en...


Lire l'article entier
Rechercher un bien en viager Retour à tous les articles