Fermer
1er portail immobilier du viager
Retour à tous les articles

Jouissance des lieux et impôts


Jouissance des lieux et impôts en viager

Si vous achetez un bien en viager occupé, la répartition des charges se fait d’un commun accord entre les deux parties. En général, le débirentier ne bénéficiant pas du droit d’usage et d’habitation du bien, assume alors les charges incombant à un propriétaire, c’est-à-dire la taxe foncière. Tandis que le crédirentier s’acquittera des charges destinées au locataire, notamment le règlement de la taxe d’habitation.

Si vous acquérez un bien en viager libre, le crédirentier ne bénéficiant plus de la jouissance des lieux, toutes les taxes en lien avec le bien immobilier sont à votre charge.  


Partagez cet article sur les réseaux sociaux

         



Suggestion d'articles

Jouissance des lieux et impôts en viager

Certificat de vie

D’après l’article 1983 du Code Civil: «Le propriétaire d’une rente viagère n’en peut demander les arrérages qu’en justifiant de son existence ou de celle de la personne sur la tête de laquelle elle a été constituée». En...


Lire l'article entier
Jouissance des lieux et impôts en viager

Revente du bien en viager

Vous pouvez revendre un bien acheté en viager à condition que cela n’impacte pas le crédirentier. En effet, la vente doit respecter les conditions indiquées dans le contrat de viager, notamment de versement de la rente viagère....


Lire l'article entier
Rechercher un bien en viager Retour à tous les articles