Fermer
1er portail immobilier du viager
Retour à tous les articles

Certificat de vie


Certificat de vie

D’après l’article 1983 du Code Civil : « Le propriétaire d’une rente viagère n’en peut demander les arrérages qu’en justifiant de son existence ou de celle de la personne sur la tête de laquelle elle a été constituée ».

En effet, pour s’assurer que les rentes sont bien versées au crédirentier, l’acheteur peut exiger de recevoir chaque année un justificatif d’existence, qui peut se présenter sous la forme d’une fiche individuelle d’état civil portant la mention « non décédé ».

Si l’investisseur tient à l’application de cette procédure, il doit le mentionner clairement dans le contrat définitif de vente. Car cette  formalité est très peu respectée et souvent, lors de la rédaction de l’acte définitif de vente, les deux parties préfèrent préciser que le versement des arrérages s’effectuera sur simple quittance


Partagez cet article sur les réseaux sociaux

         



Suggestion d'articles

Certificat de vie

Rente viagère et l\'obligation de déclaration

Bien que les rentes viagères ne présentent pas d’avantages fiscaux pour les débirentiers, ces derniers doivent déclarer chaque année les arrérages versés à la personne âgée qui lui a cédé son bien immobilier en...


Lire l'article entier
Certificat de vie

Obligations financières de l’investisseur envers le vendeur

Si le contrat de viager stipule que le débirentier doit verser au crédirentier un bouquet, le débirentier se voit alors dans l’obligation de verser ce capital, sous peine de rompre le contrat. Le vendeur peut alors avoir recours à la...


Lire l'article entier
Rechercher un bien en viager Retour à tous les articles