Fermer
1er portail immobilier du viager
Retour à tous les articles

Puis-je revendre un bien acheté en viager avant le décès du crédirentier?


revente bien en viager avant décès du crédirentier

En tant que propriétaire d’un bien immobilier acquis en viager, vous êtes totalement libre de le revendre, tant que cette revente n’impactera pas le versement de la rente viagère au crédirentier. Vous disposez alors de trois options :


  • Vous pouvez choisir de conserver le versement de la rente viagère à votre charge : le   capital   perçu par la vente du bien immobilier vous sert, dès lors, à financer le versement de   la rente viagère ou toute autre acquisition ;

  • Vous pouvez transférer la charge du versement de la rente viagère au nouvel   acquéreur : tout d’abord, votre crédirentier peut choisir ou non d’accepter la substitution de   débirentier et en cas de refus, vous restez responsable du versement régulier de la rente   viagère. De plus, en cas de non versement de la rente, votre crédirentier peut se retourner   contre vous ;

  • Vous pouvez transférer la charge du versement de la rente viagère à un tiers : dans ce cas de figure, une compagnie d’assurance ou un organisme financier peut « racheter la rente ».   En effet, en échange d’un capital versé à cet organisme, ce dernier s’engage à assumer les   obligations financières d’un débirentier. Cependant, cette option n’est réalisable que si elle a   été prévue et mentionnée dans le contrat de vente initial.  


Partagez cet article sur les réseaux sociaux

         



Suggestion d'articles

revente bien en viager avant décès du crédirentier

Peut-on acheter un bien en viager à ses parents ?

Il est tout à fait possible d’acquérir un bien immobilier en viager avec vos parents comme crédirentiers. Cependant, afin que cette transaction ne soit pas considérée par les impôts comme une donation, il est impératif que les...


Lire l'article entier
revente bien en viager avant décès du crédirentier

Quelles sont les démarches à suivre pour récupérer le bien au décès du crédirentier ?

Au décès du crédirentier, vous devenez pleinement propriétaire du bien immobilier. Effectivement, le droit d’usage et d’habitation ou celui d’usufruit vous revient à la mort du crédirentier si le contrat de vente n’accorde pas...


Lire l'article entier
Rechercher un bien en viager Retour à tous les articles